A l’occasion de l’ouverture de la troisième session de l’Assemblée plénière de l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH), ce mercredi 5 décembre, au Palais du peuple, son président a exigé que les PA continuent de fonctionner sur l’Axe, dans le respect des règles de l’art.

« L’installation des PA le long de cette route a été décidée pour assurer la nécessaire conciliation entre les droits des uns et le droit des autres. Il est très tôt d’apprécier l’impact des PA. Ce qu’on pu dire aujourd’hui, c’est que les combustibles ne sont plus brûlés sur la route, la liberté de circulation s’exerce de façon libre. Mais l’INIDH exige que les PA continuent de fonctionner dans le respect de la loi et des libertés », a déclaré Dr Alia Diaby, président de l’INIDH.

Selon lui, après les événements violents qui ont caractérisé les manifestations de l’opposition dite républicaine, une mission a été déployée à cet effet, et un rapport préliminaire est disponible.

Bhoye Barry depuis le palais du peuple pour guinee7.com

628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here