C’est devant un millier de spectateurs que s’est déroulée, la deuxième édition du concert ‘’vacances show times’’. C’était le dimanche dernier à 15 heures dans la salle des congrès du palais du peuple à Conakry.  C’était cool et show malgré trop de retard!

Organisé par la structure Benedi records, ce rendez-vous annuel a connu la prestation très remarquée en live de Singleton avec les 4 musiciens de l’orchestre ‘’les embrouillés’’. Le collectif 2H- R, Djanii Alfa, Steve one locks, Badjan, King Sabine et du benjamin de la musique guinéenne, Balla Moussa ont aussi gratifié le public de belles prestations scéniques.

Plusieurs autres rappeurs et groupes de danse hip hop étaient de la partie. Mais force est de constater que les prestations scéniques de nos jeunes artistes laissent souvent à désirer. C’est le cas du rappeur Antoine Flingo qui a fait du n’importe quoi sur la scène. Il fait des improvisations nulles qui ne lui conviennent pas. Impossible de faire bouger le public alors qu’il a des sons bien connus et aimés du public. A cette allure, l’on se demande, quel avenir Antoine Flingo a dans la musique.

L’organisation a aussi fait défaut. Démarré à 15 heures, c’est finalement aux environs de 22 heures 30 minutes que le show a pris fin. Trop de discours pour ne rien pendant que le public voulait s’amuser avec leurs artistes préférés.

Etaient présents à cette 2ème édition de ‘’vacances show times’’, Ibrahim C, par la structure CPP, M. Samory, chargé de Communication de plan Guinée et autres invités venus de l’étranger.

Les coulisses du spectacle

·         Singleton, la machine du dance hall !

Ce jeune artiste est une fierté pour la Guinée. Sur scène, Singleton met toute son énergie et son sérieux pour satisfaire le public et ses fans. Le show du dimanche était une illustration. En live comme d’habitude, il a séduit avec du dance hall pur et dur. En Guinée, Mohamed Seydou Bangoura alias Singleton est une vraie machine à tube !

·         Béni, le boss de Benedi records en fait de trop !

Mohamed Ibn Abdallah Oularé, le boss de Benedi records et producteur de ce spectacle est un vrai bosseur et gentleman. Mais souvent, il en fait de trop. Il apparait beaucoup sur la scène et fait de discours à ne point finir. Même si ce qu’il dit est intéressant mais il saoule parfois les spectateurs. Tu fais du bon boulot pour tes artistes mais calme toi un peu. Même si tu es aussi Star que Singleton, Steve et autres.

·        Balla Moussa, la nouvelle star des enfants !

Agé de 6 ans depuis dimanche dernier, le benjamin de la musique guinéenne et nouvelle star des enfants a du talent. A ce grand show, ce jeune artiste a fêté son anniversaire. Après une belle prestation scénique d’une dizaine de minutes, plusieurs artistes dont Instincts killers et plusieurs enfants l’ont rejoint sur la scène pour couper son grand gâteau d’anniversaire. Très bientôt, il sortira son 1er album solo avec des thèmes intéressants tels que la traite des enfants. Il a aussi fait un duo avec Djanii Alfa, c’est une bombe. Balla Moussa, un artiste à suivre !

·   Badjan et King Sabine impressionnent !

Les noms de ces deux artistes sont à retenir dans le paysage musical guinéen. Issus du collectif Béni Kha Crew, Badjan et King Sabine encore artistes en herbe sont de vraies bêtes de scène. A ce concert, ils ont impressionné le public et de nombreux observateurs par la puissance de leurs voix et prestations scéniques. Aujourd’hui en Guinée, seul le producteur Béni peut dénicher de tels talents. Bravo les gars !

·         Baba Samba passe à côté !

Ce jeune reggaeman est pétri de talent mais il a du boulot à faire. Programmé pour prester en live comme Singleton, Baba Samba passe à côté. Prestation médiocre  après plusieurs heures de répétitions. L’on ne comprenait rien du tout de sa prestation, au lieu de chanter, il tournait en rond avec des refrains à ne point finir. C’est dommage pour un artiste qui effectuera dans quelques jours, une tournée européenne avec Singleton et Instincts killers.

·         Antoine Flingo, la déception !

Premier artiste produit par la structure Benedi records, Antoine Flingo est aujourd’hui en perte de vitesse sur la scène musicale guinéenne. C’était lui, la déception des vacances show time. Depuis la sortie de son 1er disque, le 16 février 2010 et un succès mitigé, le prince de Guéckédou n’a pas pu poster un single. Ses prestations scéniques comme celle du dimanche sont décevantes. Même les responsables de sa structure ne comprennent plus rien.  Comme le dit Djanii Alfa, je vais vous monter que des rappeurs comme Antoine Flingo ne font pas du rap. Ironie du sort, c’est après la prestation époustouflante de ce dernier que Flingo a été annoncé. Imaginez la suite, il était perturbé !

·         Les présentateurs Steve, DJ Five et DJ Lako sont de vrais bavards !

Désignés pour présenter la 2ème édition de vacances show times, nos confrères Steve de Nostalgie, DJ Five du groupe Evasion et DJ Lako, ancien animateur à Diversity et aujourd’hui imprésario de l’agence Benedi records sont de vrais bavards sur scène. Avant d’annoncer un artiste, ces jeunes présentateurs font des commentaires inutiles sans donner l’actualité musicale de ce dernier. Par exemple, sur la tournée de Baba Samba, Singleton et Instincts killers. Quand leur tournée débute et prend fin ? Dans quels pays, villes et dates, ils se produiront ? Ils vont dans tous les sens, une situation qui saoulent les spectateurs. Un conseil : le présentateur de spectacle est celui qui donne le ton du show. Dans ce cas, 30 ou 45 secondes environ, c’est suffisant pour annoncer un artiste. N’oubliez pas aussi de faire des prises de notes. Evitez surtout les improvisations. Gbè est mieux que drap. Wontanara !

·         Les toilettes du palais du peuple sont impraticables !

S’il y a quelque chose à ne pas voir lors des spectacles au palais du peuple de Conakry, c’est bien sûr les toilettes. Elles sont dégueulasses et impraticables sauf quand c’est vraiment chaud sur vous et n’y a aucune solution. Mais attention, c’est le carrefour des maladies. Pourtant, cette salle est louée à plus de deux millions de francs guinéens. Entre nous, avec de nombreux concerts qui y sont organisés toutes les semaines, cet argent ne peut-il pas servir au nettoyage et à l’entretien de ces toilettes ? A vous M. Moise Mara, l’administrateur du palais, au lieu d’embêter souvent les promoteurs de spectacles avec des histoires d’argent, allez jeter un coup d’œil dans les toilettes du patrimoine national que vous gérez. Quelle honte !

 

Aly Bongo LENO

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here