Ce vendredi, à l’hémicycle, l’idée d’observer une minute de silence à la mémoire des citoyens guinéens qui ont récemment perdu la vie dans un accident de la circulation, à Mamou, a été rejetée par le président de l’Assemblée nationale guinéenne.

En effet, c’est juste après l’appel pour le contrôle des présences, que l’Honorable Fodé Oussou Fofana, député de l’UFDG, a proposé au président de l’institution parlementaire l’observation d’une minute de silence, pour honorer la mémoire des 24 victimes du terrible accident qui s’est produit à Mamou. Mais cette proposition a immédiatement été réfutée par l’Honorable Claude Kori Kondiano, qui estime d’ailleurs que personne ne peut lui donner des leçons de grandeur d’âme.

« Hier, on a posé ce problème ici, et ce matin la presse a récupéré à sa manière, en racontant n’importe quoi. Mais vous avez tous appris à me connaître, parce que ça fait 5 ans que nous sommes ensemble ; je n’ai pas des leçons de cœur à recevoir de la part de quelqu’un. Quelqu’un s’est substitué hier, à moi, pour faire ce que vous faites aujourd’hui, et je n’ai pas réagi, parce que j’estime que conformément aux procédures inscrites dans le règlement intérieur, c’est au président qu’il appartient de prendre certaines initiatives. Personne ne le fait à sa place », a réagi le président de l’assemblée nationale.

À noter que la requête de l’Honorable Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, pour une suspension de la session, afin d’accomplir leurs obligations religieuses, a également été rejetée par l’Honorable Claude Kori Kondiano.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here