Dans la soirée de mercredi, deux jeunes ont été tués par balle au quartier Wanindara dans la commune de Ratoma. Ce jeudi, Cellou Dalein Diallo s’indigne face à ces tueries qu’il qualifie de “barbaries”.

« Je sais que vous êtes tous choqués par l’assassinat de deux de vos compatriotes (s’exprimant à ses militants), qui ont été arrachés à l’affection de leurs familles sans aucun motif », a déclaré Cellou Dalein ce matin à son domicile, avant d’ajouter que: « le rapport qui nous a été fait indique clairement que des bérets rouges sont arrivés sur une moto et ont arrosé les jeunes qui étaient assis là. » Accuse-t-il.

Le chef de file de l’opposition poursuit plus loin : « beaucoup d’entre vous comme moi ayant vu les images de Bella en particulier, la tête traversée par une balle, la cervelle dehors. Beaucoup d’entre vous n’ont pas pu dormir même moi je n’ai pas pu dormir, je suis sous le choc. J’ai des difficultés  à m’exprimer aujourd’hui, je suis profondément indigné et vous aussi », fait-il savoir.

Poursuivant, le président de l’UFDG estime qu’il y’a eu beaucoup de meurtres “ciblés”, notamment sur l’axe à l’occasion des manifestations de l’opposition. Pour lui, « ce double meurtre d’hier a deux caractéristiques : on a franchi la barre de 100 victimes de M. Alpha Condé mais aussi l’atrocité du crime a marqué plus d’un. Nous sommes convaincus que les deux compatriotes qui ont été fauchés hier n’auront pas droit à la justice même pas la compassion du gouvernement. Ce n’est pas important ils ont la compassion de tout le peuple de Guinée. »

Cellou établi d’ailleurs un pont entre les crimes commis par les forces de l’ordre sur l’axe et la nomination d’Ansoumane Camara Bafoué, comme directeur général de la police.

Les gens sont venus avec un mandat d’abattre des citoyens

« La ville morte était pratiquement terminée. Les gens sont venus avec un mandat d’abattre des citoyens dans cette zone. Ils ont accompli leur mission et sont partis sûrs de l’impunité qui leur sera accordée par M. Alpha Condé. Cette impunité que nous avons, vous avez vu Bafoé a été promu hier pour ses primes à la violence. Ce n’est ni pour sa formation, ni ses compétences c’est parce qu’il est déterminé à tuer les citoyens, » conclut-il.

Bhoye Barry et Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here